27.10.09

J'ai lu "Okinawa: un programme global pour mieux vivre" de Jean Paul Curtay

Je me suis rendue compte que je ne vous avais pas fait mon compte-rendu de lecture,concernant les livres que j'avais acheté cet été!!

Aujourd'hui,on commence par "Okinawa: un programme global pour mieux vivre",écrit par le docteur Jean Paul Curtay.



Cela faisait plusieurs mois que je souhaitais le lire,et c'est sans doute l'ouvrage que j'ai préféré cet été,dans le domaine de la santé et de la nutrition,s'entend!

Dans ce petit livre de 400 pages et quelques,le Dr Curtay nous présente l'exception okinawaïenne,en nous proposant de l'adapter à nos moeurs occidentales.

Jean Paul Curtay a commencé ses études de médecine en 1974.Il s'intéresse alors à la prévention des maladies établies et à l'optimisation des fonctions,comme l'énergie,l'immunité,et la réparation des tissus.C'est donc tout naturellement qu'il se spécialise dans la nutrithérapie vers 1980.

La nutrithérapie trouve son origine dans les traditions médicales millénaires de l'Inde,la Chine,ou la Grèce,qui mettaient certains aliments au rang de médicaments.
Elle se base sur le diagnostic de manques en vitamines,oligo-éléments essentiels et le conseil alimentaire pour prévenir et améliorer les maladies et optimiser le fonctionnement corporel.

En 2004,Curtay est invité à visiter une exposition de photos au Japon où sont exposées les portraits de centenaires tokyoïtes.C'est à ce moment qu'il s'intéresse vraiment à Okinawa.

Okinawa est un archipel japonais,connu pour ses centenaires heureux.Son climat subtropical en fait la destination rêvée pour les touristes japonais stressés qui y trouvent une atmosphère décontractée et apaisante.
C'est là qu'ils peuvent déguster des produits typiques comme le goya,un cornichon endémique très amer,des fruits exotiques et colorés,des alcools de riz et de l'awamori,et y écouter le fameux shimauta ("chant des îles").

En 2005,Jean Paul Curtay part pour Okinawa dans l'optique d'écrire un livre sur l'art de vivre le plus longtemps possible en bonne santé.

On doit à Makoto Suzuki et aux frères Willcox la remise au goût du jour du formidable potentiel d'Okinawa.

En effet,les okinawaïens connaissent la plus longue espérance de vie mondiale.Là-bas,les maladies cardio-vasculaires,les cancer,le diabète et le surpoids sont pratiquement inconnus (encore que la jeune génération,nourrie à la sauce américaine,tende malheureusement à infléchir actuellement cette exception nationale...).

Leur régime alimentaire se compose essentiellement de légumes,qu'ils cultivent le plus souvent eux-mêmes,de soja riche en protéines végétales et en phyto-oestrogènes qu'ils consomment sous forme de tofu et de la traditionnelle soupe de miso,de poissons frais car qui dit archipel dit pêche,et plus occasionnellement de fruits.

Ils mangent aussi du porc,qui est pourtant admise comme étant une viande grasse.C'est le mode de préparation qui change tout: une viande longtemps bouillie pour en extraire toute la graisse,et des morceaux choisis,comme les pieds,les oreilles,et le museau,riches en cartilage et donc forcément en collagène bon pour les articulations!

La philosophie d'Okinawa est également importante: ils se révèlent extrêmement coriaces face à l'adversité,et pourtant ils restent sereins.C'est le fameux gujuh taygay,que l'on pourrait traduire par "coriace-cool".

Une autre pratique est celle du hara hachi bu, qui consiste à ne pas manger jusqu'à satiété,mais en ne remplissant son estomac qu'à 80%,de sorte d'avoir encore un peu faim.
Ainsi,ils assimilent mieux ce qu'ils ingèrent,et sont plus alertes.(un repas copieux,on l'a tous connu,nous alourdit pour un bon moment...)

Le Dr Curtay nous propose donc d'adapter ce régime à notre mode de vie.En y introduisant plus de légumes frais,du poisson,des aliments riches en anti-oxydants et en omégas 3 et 6.
En développant l'activité physique,mais aussi la relaxation,et l'art de garder les soucis au loin.

Ce que j'en ai pensé: une vraie bouffée d'air pur,ce livre! La perspective d'une alimentation plus saine,de manière simple.
J'ai apprécié la place du mental,de la philosophie de vie.Notre corps est trop souvent perçu comme un outil en Occident,alors que nous sommes un tout,et pas seulement une machine dotée d'une âme.
Les recettes proposées en fin de livre sont appétissantes,même si à mon échelle,elles restent encore un peu trop chères à réaliser (mais....je m'en sors!!!).

Sachez que si vous êtes intéressé(e)s par le régime d'Okinawa,Jean Paul Curtay vous propose de suivre le "Programme Okinawa" sur un site entièrement dédié: Le Parcours Okinawa
Là,vous pourrez suivre,jour après jour,un programme vous permettant d'intégrer au mieux les principes dans votre vie quotidienne.
A consulter également,le blog du Dr Curtay: http://jeanpaulcurtay.typepad.com/okinawa/

Voilà! J'espère vous avoir donné un petit aperçu de ce livre ô combien intéressant,et l'envie de vous y intéresser à votre tour!!!

Aucun commentaire: