7.9.09

J'ai lu "L'interprétation des meurtres",de Jeb Rubenfeld

Ce livre m'avait sauté dans les mains,un jour de juin dernier,alors que je me balladais dans les rayons de la Fn@c...
La couverture,d'abord,avait interpelé mon oeil aguerri,rôdé à la recherche de romans se déroulant au début du XXè siècle (voire aux alentours de 1890,mon époque favorite...).

A la lecture de la 4è de couverture,l'histoire m'avait parue intéressante: Freud et 2 de ses disciples,lors de son voyage à New-York,se retrouvant mêlés à une sombre histoire de meurtres...

Je l'avais mis en bas de ma pile de livres à lire cet été,lui donnant par là-même la place DU livre de l'été...

N'y tenant plus,je l'ai commencé fin juillet,alors même que ma pile n'était pas lue entièrement....

Et je viens de le finir,il y a 3 jours...

Me connaissant,dévoreuse de livres devant l'Eternel,vous vous doutez bien que ce n'est pas bon signe...

Oh que non...Et la déception est grande,car j'attendais beaucoup de cette histoire,amatrice de l'époque que je suis.

Si les premières pages sont bonnes,l'intrigue se révèle par la suite hasardeuse,la place de Freud dans cette histoire un prétexte pour y placer quelques références psychanalytiques...Quant au rôle de Carl Jung,ne connaissant pas le personnage,son caractère dans le livre m'a pour le moins mis mal à l'aise...

Reconnaissons tout de même à l'auteur une recherche historique sur le New York de 1903 très poussée.

Mais cela ne vaut pas un bon "L'Aliéniste" de Caleb Carr,loin s'en faut,et j'en suis triste...

Bref,un livre qui ne restera pas parmi mes préférés...

Aucun commentaire: