12.1.11

J'ai lu: "Jean Paul Gaultier, Punk Sentimental"

Et j'ai A-DO-RE !!!

Voilà un livre que j'avais mis dans mon panier Amazon - je vous ai déjà dit que mon panier Amazon contenait plus de 200 articles ? En fait, c'est plus un pense-bête qu'un vrai panier, j'y mets tout ce qui m'intéresse, pour ne pas oublier les références.

Donc j'avais mis ce livre dans mon panier Amazon, après avoir regardé "The September Issue", au printemps dernier. J'avais alors eu une folle envie d'en connaître plus sur ce milieu obscur qu'est la mode à mes yeux. Et puis, les mois passant, j'avais relégué cette idée dans un coin de mon esprit.

C'était sans compter ma génialissime médiathèque, qui propose un catalogue incroyable de références.

Main basse sur le Gaultier donc.


Retour en arrière juste avant de vous commenter ce livre.

Je fais partie de cette "génération Gaultier".
J'ai regardé Eurotrash sur Arte ....
Les clichés des défilés ont accompagné mes années de jeune adolescente ....
Mon premier choc modesque fût "Le Cinquième Elément" dont j'ai adoré l'univers déjanté et les tenues improbables de Milla Jovovich et Chris Brown (d'ailleurs, je me rappelle y être allée spécifiquement parce que Gaultier en avait dessiné les costumes^^ ) ...
Le parfum Classique de JPG a accompagné mes années collège, porté par des copines de classe ...
Le Mâle fût un de mes premiers coups de foudre, au rayon des parfums pour homme (souvenez-vous, mon premier amour ...^^ ) ...
Ma première envie sérieuse de robe de mariée était inspirée de la robe Gaultier que portait Audrey Tautou à la remise des Césars en 2001, pour son rôle éponyme dans le film "Amélie Poulain" ...
J'ai tout de suite acheté Gaultier² à sa sortie en 2005 ...


Bref, où que je regarde dans mon passé, il y a du Jean Paul Gaultier.

A la limite, j'étais donc conditionnée pour m'intéresser tôt ou tard à son parcours.

Cette biographie a été écrite par la journaliste Elizabeth Gouslan, et pour ma part, j'ai tout de suite senti le poids des lettres françaises.
Dès les premières pages, le ton est donné: épithètes à foison, références aux classiques, à la culture et au folklore parisiens...
Je sais, j'ai beau avoir passé un bac littéraire, de l'eau a coulé sous les ponts depuis, et je confesse aujourd'hui préférer le style sans fioritures de mes ouvrages de nutrition... Ahem...


Donc, pendant le premier tiers du livre, franchement, la lecture a été pénible pour moi. Mais lorsque le récit amorce les années 80 et la fulgurante ascension de Gaultier dans le milieu guindé de la mode, alors là oui, j'ai vraiment embarqué.

Pour nous qui sommes "nées dedans" ( si comme moi, vous faites partie de la génération 80's, ou même 90's ... bon okay, j'accepte même les 70's et les 00's ^^ ), on a du mal à se rendre compte de l'influence qu'a pu avoir Jean Paul Gaultier sur l'évolution des moeurs, en proposant ses créations totalement décalées.
Et pourtant, c'est manifeste: les silhouettes hyper-féminines et agressives, le célébrissime bustier aux seins coniques que Madonna fit mondialement connaître grâce à sa tournée "Blond Ambition Tour", les hommes-objets, la démocratisation des tatouages et des piercings que JPG n'a pas hésité à montrer sur ses défilés, la récup' des objets du quotidien pour en faire de l'art, comme ses fameux bracelets-conserve ...
En un sens, les ballerines rock de la nouvelle collection printemps 2011 de Bourjois ont été rendues possibles par les créatures en tutu et Perfecto de Jean Paul Gaultier !


Avec lui, c'est la personnification des griffes de haute-couture: désormais on associe la marque et le styliste. Jean Paul Gaultier et son kilt-marinière-blond péroxydé, Chanel et son Lagerfeld au catogan-mitaines-éventail, etc....

J'ai littéralement dévoré cette biographie.
Les pages se tournaient, et je tombais "amoureuse" du personnage, j'avais de la peine pour lui dans les moments difficiles de sa vie (deuils, pertes... ), et la passion créatrice qui anime JPG devenait contagieuse !
J'ai découvert un Jean Paul Gaultier très humain, à la fois proche des gens et pourtant secret, puisqu'après tout, derrière cet air jovial qu'on lui connaît, c'est un grand timide !
Bon je l'avoue, le fait d'apprendre qu'il est Taureau, comme mon chéri, me l'a rendu encore plus sympathique, tant je peux visualiser cette personnalité organisée et travailleuse ! Okay, je n'étais pas très objective sur ce coup-là...


J'ai aimé découvrir que derrière le succès mondial de son célèbre Gaultier Classique, se cache les souvenirs du petit garçon qu'était Gaultier, et de son immense amour pour sa grand-mère maternelle, Mémé Garrabé.
Que dans ce célébrissime flacon-bustier, il y a un peu de la poudre de riz, de la lingerie qui fascinaient le petit Jean Paul,et des après-midi entières à regarder l'ORTF ensemble.

Je ne sais donc pas si je suis objective ou non, immergée que je suis depuis toujours dans l'univers de Jean Paul Gaultier, toujours conquise par ses diverses collections, ou si c'est parce que l'homme, réellement, dégage une sympathie incroyable.
Sans doute un peu des deux.


Elizabeth Gouslan arrive à le rendre terriblement attachant, et une fois passé les premières longueurs dont, à mon avis très personnel, souffrent les premiers chapitres, sans cesse tiraillés entre son enfance et le créateur qu'il va devenir, elle sait donner à son récit un rythme emballé.
J'ai eu du mal à lâcher le livre, et pourtant, je ne voulais pas le voir se terminer !

A mon sens, une lecture à faire pour toutes les passionnées de mode, indispensable pour les fans de Jean Paul Gaultier (si vous ne l'avez pas "encore" lu ! ^^ ).
C'est effectivement riche de références et d'anecdotes, et c'est très chaleureusement humain !

Oui, je l'avoue, je suis totalement conquise ... ♥

Bon, sur ce, je vous laisse ! Bonnes soldes à vous, faites de bonnes affaires !!! =D


Des bisous ! ♥


"Jean Paul Gaultier, punk sentimental" d'Elizabeth Gouslan, 313 pages, aux éditions Gasset, au prix de 19,86€, disponible sur Amazon.fr, Fnac.com et en librairies (et dans les bonnes médiathèques !!! =D ).

2 commentaires:

Liza a dit…

Ooooouh qu'est-ce que j'aimerais aller faire les soldes aujourd'hui... Mais c'est ma semaine de partiels, donc mes priorités sont ailleurs. Bonne pêche à toi !!!
Bises

Lys a dit…

Merci pour cet article très complet!
Je ne suis pas fan de mode mais la façon dont tu en parles donnera sûrement envie à pas mal de le feuilleter =)