15.11.10

J'ai lu: "Le Programme Anti-Rides" du Dr Perricone

La semaine dernière, j'ai enfin été m'inscrire à la médiathèque. Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas plongé le nez dans un roman et cela me manquait...
Il faut savoir que mon péché mignon, en matière de lecture, ce sont les romans qui se déroulent pendant l'époque victorienne, où de jolies Londoniennes ont à faire face aux carcans sociaux et moraux de l'époque, pour vivre leur vie comme elles l'entendent.
Tiens d'ailleurs, j'en ai trouvé un génial, que je viens de commencer à lire, c'est La Fille du Tailleur, de Janice Graham. Il s'annonce captivant !

Mais bon, vous me connaissez, il m'est impossible, dans un lieu rempli de livres, de ne pas fouiner pour trouver des livres sur la nutrition !!!

Le livre du Dr Perricone était sur ma liste Amazon depuis le début de l'année. Alors franchement, quand je l'ai vu dans le rayon de la médiathèque, j'étais vraiment contente !!! J'en ai même béni la médiathèque de partager les mêmes centres d'intérêt que moi.


J'avais donc ajouté ce titre à ma liste Amazon, après l'avoir vu cité à plusieurs reprises sur des blogs beauté américains.

Pour être franche, je n'en attendais pas grand-chose. J'imaginais le Dr Perricone comme étant l'un de ces dermatologues de stars, qui publie lui aussi un livre bateau, dans lequel il nous dirait de manger beaucoup de fruits et légumes, et de faire du sport pour paraître jeune.
Bref, je ne m'attendais pas à y apprendre grand-chose d'utile, que je ne savais déjà pour l'avoir lu dans d'autres ouvrages de dermonutrition.

Grosse erreur !!! J'ai totalement a-do-ré ce livre ! Au point que lorsque je l'aurai rendu à la médiathèque (snif...), je me précipiterai chez Amazon ou autre, pour me l'acheter, et le garder sous le coude !!!


Il a une bonne tête de médecin américain, hein, le Docteur Perricone ?
Mâchoire carrée et volontaire, belle implantation de cheveux, teint autobronzé... Que la tête de saumon, dans son assiette, ne vous fasse pas peur: le saumon, c'est tout simplement l'aliment fétiche du Dr Perricone, qu'il dit manger tous les jours au petit déjeuner! Mais j'y reviendrai plus tard !

1. La théorie Perricone
Après un bref passage fortement bien expliqué sur l'anatomie même de la peau, et illustré par des schémas bienvenus, les premiers chapitres du livre s'attèlent à nous expliquer le rôle des radicaux libres dans le vieillissement de notre corps, et de la peau ici en particulier.

a. Les radicaux libres
Les radicaux libres sont produits en permanence par le simple fait même de respirer, de digérer, de s'exposer au soleil.
Ces radicaux libres sont des molécules chimiques instables, il faut comprendre par là qu'elles ont perdu un électron, et donc, pour retrouver leur stabilité, elles n'hésitent pas à "voler" les électrons des molécules saines, les dénaturant de ce fait à leur tour.
Les cellules lésées sont définitivement meurtries et cela entraîne peu à peu, par l'accumulation de ces cellules attaquées par les radicaux libres, un vieillissement prématuré.

Dans ce domaine, la fumée de cigarette, le soleil à haute dose, l'ingestion d'aliments cuits au barbecue, la pollution sont malheureusement les plus grands pourvoyeurs de radicaux libres. Je sais bien, tout comme vous, j'aurais envie de dire que malheureusement, comme d'habitude, ce sont en majorité les choses qui font le plus de bien immédiatement, qui sont les plus nocives...

b. L'inflammation
Le Dr Perricone s'attache ensuite à parler des causes inflammoires et de leurs résultats physiologiques.
Personnellement, c'est un sujet qui me passionne: tout simplement parce que l'on commence à découvrir peu à peu, que l'inflammation, sous diverses formes, est responsable d'énormément de troubles et de maladies (maladies auto-immunes, certains cancers, dépression, arthrose...)
Ici, elle devient responsable du vieillissement de la peau: la ride est en effet la conséquence de micro-lésions auxquelles les cellules répondent en produisant de micro-cicatrices.
Une accumulation de micro-cicatrices entraîne un relâchement cutané et des rides qui se creusent, de plus en plus.

c. Les mesures antioxydantes
C'est alors que le Dr Perricone nous rassure: heureusement, il existe des moyens pour contrer ce phénomène irréversible.

Tout d'abord, il y a les cosméceutiques: ces soins cosmétiques à la limite de la pharmacopée, plus fortement dosés en actifs, et le plus souvent prescrits par des dermatologues, comme lui.

On voit aisément où il veut en venir, mais comment lui en vouloir de prêcher pour sa paroisse? En même temps, avouons qu'il n'a pas tort: bien sûr qu'une crème fortement dosée en principes actifs sera plus efficace sur l'épiderme qu'une simple crème banale, bourrée de silicones et faussement assouplissante.

Ensuite, il y a le régime alimentaire, et surtout la supplémentation en compléments alimentaires.Et les compléments alimentaires, comment dire, c'est mon dada (sans rire?!^^).

Le Dr Perricone insiste en particulier sur l'ester de vitamine C, une version liposoluble de cette vitamine antioxydante (celle que l'on prend habituellement est hydrosoluble, et s'élimine donc très vite). La version liposoluble s'adresse particulièrement à l'enveloppe externe de nos cellules, celle-là même qui est attaquée par les radicaux libres voleurs d'électrons.
En effet, selon le Dr Perricone, l'intérieur de nos cellules, un milieu aqueux, réagit aux vitamines hydrosolubles, or ce n'est pas l'intérieur qui souffre d'abord du vieillissement prématuré.
L'ester de vitamine C s'applique également par voie cutanée, et bien sûr le Dr Perricone nous propose l'un des soins cosmétiques qu'il a élaboré dans ce but.

Puis c'est au tour de l'acide alpha-lipoïque d'être passé en revue.
L'acide alpha-lipoïque est considéré comme un antioxydant universel, c'est-à-dire qu'il est à la fois hydrosoluble et liposoluble, et peut alors contre-attaquer de front plusieurs types de radicaux libres. De plus, il prolonge la durée de vie des vitamines C et E.
Le Dr Perricone en fait donc l'un de ses fers de lance en matière de complémentation alimentaire. Mais l'acide alpha-lipoïque fait également partie d'une grande partie de ses soins, pour sa capacité à lisser et unifier le teint.

Vient ensuite le DAME ( DMAE en anglais, pour diméthylaminoéthanol. La version originale est tout de même plus logique!^^). Le DAME est un antioxydant qui stabilise la membrane cellulaire, et l'aide à lutter contre les radicaux libres. Associé à un cocktail d'autres antioxydants et de nutriments adéquats, et appliqué par voie cutané, il lisserait et retendrait instantanément la peau.
Le Dr Perricone recommande également d'en prendre par voie interne, mais je n'ai pas trouvé plus d'explications dans son livre.

Pour ce qui est de la complémentation alimentaire pure et dure, Perricone en donne un très bon résumé dans les pages qui suivent, et les passe toutes en revue.
Vitamines A, B, C, et E, dont le tocotriénol, la "nouvelle vitamine E" comme il la nomme (regardez la composition de vos produits de beauté, par exemple, et vous verrez souvent apparaître le terme "tocophérol", l'ancienne version de la vitamine E, selon lui. La nouvelle étant plus efficace!). Minéraux essentiels (calcium, magnésium, chrome, sélénium, zinc), acétyle L-carnitine, acide alpha-lipoïque, coenzyme Q10, glutamine, oméga 3 et 6, et pycnogénol.

Alors oui, ça fait pas mal de termes barbares pour les non-initiés, mais je vous jure que tout y est bien expliqué, et qu'il y a même des recommandations en matière de prises et de dosage.

S'ensuit des conseils alimentaires, qui rejoignent pas mal tout bon régime anti-inflammatoire (pas de sucres rapides, ni de mauvais gras, beaucoup de légumes et de fruits frais, de poisson - d'où le saumon sur la photo!).

Enfin, le Dr Perricone s'appuie sur des cas de consultations anti-âge menées dans son cabinet, qu'il nous commente.

2. Mon sentiment sur ce livre

J'ai refermé ce livre avec le sentiment d'en avoir appris beaucoup sur la complémentation anti-âge. Le Dr Perricone sait comment être persuasif, à l'aide de belles démonstrations verbales (dommage qu'il n'y ait pas d'avant-après en photos dans ce livre, par exemple)

Je me suis donc dit: "Pourquoi ne pas essayer ce programme anti-âge pendant 1 mois, pour voir si effectivement cela fonctionne?"

Côté régime alimentaire, il me suffit de revoir légèrement mon alimentation quotidienne, en y ajoutant un peu plus de poissons gras (saumon, maquereau...) et de fruits de mer, et en forçant la dose sur les crudités et les légumes.

Je me suis alors renseignée sur les compléments alimentaires. La plupart d'entre eux sont disponibles sur des sites de renom.
Obstacle de taille: le prix bien sûr.... 
Je remplissais un panier fictif dans une parapharmacie en ligne, et me retrouvais avec un panier excédant les 200€. Pour info, j'ai choisi les compléments Solgar, ce sont les compléments les plus variés, proposant le plus de références, que l'on trouve actuellement sur le marché.
Sur son site Internet, le Dr Perricone propose plusieurs cures de compléments alimentaires (pour la peau, la santé, les kilos en trop...). Celle qui reprend en globalité ses recommandations est vendue 140$.
Cela reste cher pour une cure de 30 jours...

Et puis je jetais un oeil à ces fameux cosméceutiques, développés et vendus sous la marque Perricone MD, celle-là même qu'on ne trouve plus en vente chez Sephora France (trop chère, pas assez de succès?).


Là encore, les prix étaient exhorbitants, enfin pas donnés, je veux dire...

Puisque le Dr Perricone recommande l'ester de vitamine C en application topique, je regardais le prix des cosmétiques en question: 95$ le sérum, 65$ la crème...
Les plus chers étant ceux contenant du DAME: accrochez-vous, des sérums à plus de 100$, des crèmes à 280$, et même un soin à 495$ !!!
Je ne me suis pas trompée dans les chiffres, je vous l'assure...

Bon, autant dire que niveau financier, ce programme anti-rides, mis à part le régime alimentaire proposé (et qui est bon à tout âge, et dans toute condition !!!), n'est malheureusement pas à la portée des petites bourses.
Je comprends mieux alors que les clients habituels du Dr Perricone, ceux dont il parle dans son livre, comme ce présentateur de télévision locale, puissent se permettre de suivre ses conseils.

Pour ma part, je retiens essentiellement de ce livre les conseils en matière de supplémentation alimentaire, vraiment bien expliqués. Quant aux principes actifs des cosméceutiques, j'y ferai plus attention lors de mes prochains achats de soins.


3. Pour aller plus loin

Si tout comme moi, ce sujet vous intéresse, voici les autres liens que je vous conseille de lire:

Tout d'abord, j'ai eu la très bonne surprise de constater qu'Elodie, de Pure Beauté, avait déjà parlé de ce livre, en avril 2009. Je vous encourage à aller lire ses articles, car ils sont très complets !
Le programme anti-rides du Dr Perricone: les cosmétiques
Le programme anti-rides du Dr Perricone: l'hygiène de vie

Vous pouvez également vous rendre sur le blog du Dr Perricone (attention, c'est en anglais!^^) et sur son site officiel.

Enfin, à lire également, un article intéressant sur les mythes entretenus par le Dr Perricone. Cela peut s'avérer utile pour se faire une idée, après lecture du livre, de ce qu'a réellement apporté Perricone à la cosméceutique anti-âge (attention, c'est en anglais aussi!).


Bon début de semaine à vous !!! =D


Le livre du Dr Perricone, "Mon Programme Anti-Rides" est disponible en librairies, et sur le site Internet Amazon, au prix de 15,20€.

22 commentaires:

Camille a dit…

Très intéressant. Comme tu le sais, je mange vraiment n’importe quoi, et j’ai peur de me retrouver dans 15 ans avec un visage terne et prématurément ridé. Le saumon, je savais qu’il était très apprécié des médecins nutritionnistes, car il contient d’excellents acides gras pour la peau et le cœur (maintenant je doute de parvenir à en manger le matin ! Yeurk !). Heureusement pour moi, j’adore les sushis, et j’en consomme dès que je peux (c’est ma touche « healthy » =) ). J’ai bien envie de lire ce livre à présent ! Beau billet.
Bisous Moïra !

Moïra a dit…

@ Camille: coucou ma chérie! Comme je te l'ai dit vendredi, je réfléchis à te faire un programme, que tu puisses suivre. A ton âge, je peux que les "dégats" peuvent être minimisés. Pour le moment, ne te prends pas la tête, concentre-toi sur tes études, et le reste suivra! Moi je ne t'oublie pas!
Merci pour le compliment! =D
Plein de bisouuus!!! ♥

Jube a dit…

Tu m'étonnes que tu t'es régalée à lire ce bouquin, c'est réellement super intéressant ! Je note cette référence.
Faudrait que j'aille me réinscrire à la bibliothèque moi aussi, je dévore en ce moment enfin tout le temps en fait ;)

Moïra a dit…

@ Jube: ouiiii, lorsque j'entame les chapitres concernant les radicaux libres, les descriptions purement chimiques ou physiologiques, c'est comme du Nutella pour mes oreilles et mes yeux, ça me passionne !!!
Essaye de lire ce bouquin, tu verras, c'est là qu'il parle de télomérase à la fin ,et c'est juste PASSIONNANT !!!

Jube a dit…

Rhooo ne me dis pas ça malheureuse ;) Télomérase !!!
Tout à l'heure une copine me parlait classification périodique des éléments, j'ai cru que j'allais m'évanouir tellement ça me donnait envie !

Jaelle a dit…

merci pour cet excellent résumé. Un peu trop complexe à mon gout mais je trouve que tu as bien fait le résumé de la chose :) J'ai appris pas mal de truc juste avec ce que tu nous en as dit :)

Moïra a dit…

@ Jube: Je comprends tellement !!! Non mais tu vois, parfois tu trouves de vraies petites perles, dans des livres auxquels tu ne prêterais pas franchement attention!
Moi il faut que je relise "Santé: Mensonges et Propagandes", je le survolais tout à l'heure, pour cet article, et voilà que ça parlait aussi acide alpha-lipoïque, tableau de référence des posologies vitaminiques autorisées en France/CEE/USA... Bref !!! Il faut que je m'y replonge, ça fait bien 5 ans que je l'ai lu (et je n'en savais pas autant à l'époque!)

Moïra a dit…

@ Jaelle: merci beaucoup!
Oui, crois-moi, je me suis arrachée les cheveux à écrire cet article, car je ne voulais pas qu'il soit trop compliqué à lire, vu que le sujet est assez pointu.
Je te conseille d'aller lire les liens chez Elodie de Pure Beauté, ils complètent à merveille mon billet, tu y trouveras tout ce qu'il te faut!

Jube a dit…

Hé oui les bouquins ne nous parlent pas de la même façon au fil du temps et de nos connaissances.
Puis plus ça va plus on peut appréhender des lectures plus poussées.
Faut vraiment vraiment que je retourne à la bibliothèque !

So. a dit…

Waouh, quel résumé !! Très intéressant. Je ne sais pas si moi j'aurais eu le courage de lire tout le bouquin...

J'aime beaucoup l'explication sur les radicaux libres, c'est très clair (alors que c'est un phénomène complexe difficile à expliquer).

Par contre, l'inflammation qui produit les rides, bof, à mon avis (mais ce n'est que le mien), ça peut contribuer à les aggraver, mais c'est tout. D'ailleurs il y a des théories qui disent l'inverse : si tu fais des micro-coupures ds la peau, tu la pousses à se cicatriser, donc à synthétiser du collagène tout neuf, donc tu diminues les rides (théorie Filorga notamment).

Je pense en tous cas que tu peux piocher quelques trucs là-dedans et les adapter à ta bourse.

Par ex, les antioxydants dont il parle sont probablement intéressants (je ne connais que la vitamine C), mais il y en a d'autres plus "classiques" qui marchent très bien, et puis si tu manges 5 fruits et légumes par jour, tu n'as à prioi même pas besoin de compléments alimentaires!!! :)

(bon, j'ai été un peu longue sur e coup là, mais c'est vrai que c'est intéresant tout ça...)

Moïra a dit…

@ So.: Je suis super contente que tu commentes ce billet! Merci!
Mais siii, je suis sûre que tu aurais pu lire ce livre jusqu'au bout, je t'assure qu'une fois dedans, c'est passionnant, et puis il n'est pas si épais (même pas 200 pages! ;-) )
Concernant la théorie de l'inflammation et des rides, c'est vrai: Filorga, et Givenchy aussi (avec leur dernier soin Vax'in) s'appuient sur la théorie inverse, à savoir qu'il faut stimuler la peau, pour la forcer à produire du collagène. Et je pense qu'au moins ces 2 marques ont des années de tests en labo pour corroborer leurs affirmations.
A suivre donc, dans les temps qui viennent, car la médecine anti-âge n'en est qu'à ses débuts, et c'est juste passionnant.
Pour les antioxydants, effectivement, la vitamine C, c'est la reine incontestée des vitamines antioxydantes. Mais la vitamine E n'est pas loin derrière. Ça n'est pas pour rien que le trio ACE est souvent recommandé, car les vitamines assemblées ainsi renforcent mutuellement leur pouvoir d'action.
Bon en fait,il faudrait un bon cocktail ACE-calcium-magnésium-sélénium-zinc, c'est la base, mais si tu me lances là-dedans, je suis intarissable !!! :p
Le débat pour savoir si l'alimentation actuelle et quotidienne apporte son lot de vitamines essentielles, fait toujours rage, et personnellement, je crois qu'une supplémentation est tout de même nécessaire. A moins de pouvoir acheter ses fruits et légumes dans des coopératives de proximité, ceux qu'on peut acheter généralement en grandes surfaces, citadins que nous sommes, sont cueillis trop tôt, n'ont pas le temps de mûrir au soleil, sont arrosés de pesticides et gazés pour maintenir une présentation convenable... Bref, je doute qu'on y trouve tous les nutriments nécessaires. Mais cela reste mon avis! Je reste ouverte à toute documentation (que je lis avidement, d'ailleurs!)

Moïra a dit…

@ So.: Je suis super contente que tu commentes ce billet! Merci!
Mais siii, je suis sûre que tu aurais pu lire ce livre jusqu'au bout, je t'assure qu'une fois dedans, c'est passionnant, et puis il n'est pas si épais (même pas 200 pages! ;-) )
Concernant la théorie de l'inflammation et des rides, c'est vrai: Filorga, et Givenchy aussi (avec leur dernier soin Vax'in) s'appuient sur la théorie inverse, à savoir qu'il faut stimuler la peau, pour la forcer à produire du collagène. Et je pense qu'au moins ces 2 marques ont des années de tests en labo pour corroborer leurs affirmations.
A suivre donc, dans les temps qui viennent, car la médecine anti-âge n'en est qu'à ses débuts, et c'est juste passionnant.
Pour les antioxydants, effectivement, la vitamine C, c'est la reine incontestée des vitamines antioxydantes. Mais la vitamine E n'est pas loin derrière. Ça n'est pas pour rien que le trio ACE est souvent recommandé, car les vitamines assemblées ainsi renforcent mutuellement leur pouvoir d'action.
Bon en fait,il faudrait un bon cocktail ACE-calcium-magnésium-sélénium-zinc, c'est la base, mais si tu me lances là-dedans, je suis intarissable !!! :p
Le débat pour savoir si l'alimentation actuelle et quotidienne apporte son lot de vitamines essentielles, fait toujours rage, et personnellement, je crois qu'une supplémentation est tout de même nécessaire. A moins de pouvoir acheter ses fruits et légumes dans des coopératives de proximité, ceux qu'on peut acheter généralement en grandes surfaces, citadins que nous sommes, sont cueillis trop tôt, n'ont pas le temps de mûrir au soleil, sont arrosés de pesticides et gazés pour maintenir une présentation convenable... Bref, je doute qu'on y trouve tous les nutriments nécessaires. Mais cela reste mon avis! Je reste ouverte à toute documentation (que je lis avidement, d'ailleurs!)

Ellana a dit…

Je suis comme Camille, je mange n'importe quoi (ralala, la vile d'étudiante), mais j'avoue avoir plus peur pour mon estomac que pour ma peau. Mais c'est sûr, les répercutions sur la peau sont réelles, je m'en doute ... Mais comme tu l'as montré, la beauté a un prix, et en tant qu'étudiante fauchée, ce n'est pas toujours facile d'acheter des fruits et des légumes (d'origine française en tous cas) Mais c'est rassurant, je mange du saumon (au moins une fois par mois, sous des formes différentes), des poissons gras (1 fois par semaine, le vendredi, comme à la cantine haha)
En tous cas, très intéressant comme article, je me demande s'ils n'auraient pas ce livre à la bibliothèque universitaire héhé ...

Elodie a dit…

Je m'étais fait la même réflexion. la gamme de compléments alimentaires coûtent vraiment une fortune. Du coup, j'ai surtout retenu le fait qu'il faut manger beaucoup de poisson (même en conserve, tout ce qui est noix et noisettes. Par contre, j'avoue avoir toujours un peu de mal à limiter les laitages.

Melancholy a dit…

cet article est très intéressant! Personnellement j'ai beaucoup de choses à revoir dans mon alimentation et pour les compléments je n'ose pas, j'ai peur de me faire plus de mal que de bien. Bon j'ai complètement arrêté de fumer depuis plus de trois mois, c'est déjà pas mal ça ^^

Aurélie a dit…

ca a l'air vraimet super ce livre!!! tu m'as donn envie!!!!

Fanny a dit…

Super intéressant merci de l'article. De mon côté, je n'aurais pas eu le courage de lire tout ça donc ça tombe bien tu résumes tout parfaitement :p
Côté compléments alimentaires je suis mauvaise élève. Je considère ça comme des "médicaments" et j'ai du mal à prendre des médicaments. Je ne saurais expliquer pourquoi ! La seule fois où je m'y suis tenue c'est avant l'été je me suis fait un programme pour préparer ma peau au soleil et aux moustiques ( oui oui ^^) car je partais aux Antilles.
Mais sur la longueur je ne tiens pas. J'ai besoin que ce que j'ingurgite soit "plaisir", ça me donne le tournis de penser "soin" tout le temps.

Estee (cosmétonique) a dit…

Super intéressant et très bien résumé ! J'ai énormément de choses a revoir dans mon alimentation aussi..c'est vraiment la raison pour laquelle ca m'arrive de faire des cures de compléments alimentaires (que Cheveux) et je vois la différence la plupart du temps...
Sérieusement qui mange les 5 fruits et légumes par jours...régulièrement ?

Marie a dit…

J'espère que tout va bien

Moïra a dit…

@ Marie: roooh ton petit commentaire me touche ! Oui, ça va bien ! Juste très fatiguée, entre le changement de temps, et mon homme rentré de son hospitalisation, pour qui je joue l'infirmière, malheureusement pas le temps de blogguer (snif!)
Bisous ! ♥

@ Elodie: Pour ma part, devant suivre un régime sans laitages (entre autres), tu te doutes bien que c'est sans souci !

@ Melancholy: BRAVO pour ton arrêt de clopes !!! =D C'est déjà un excellent pas en avant, ça !!! Courage !!!

@ Aurélie: suis contente !!! =D

@ Fanny: je pense que tu as le "bon" réflexe, de vouloir manger en te faisant plaisir, également. On ne peut pas tout le temps être dans une logique de " manger santé" comme tu dis.

@ Estee: mais carrément !!! Très bonne réflexion. Honnêtement, réussir à manger déjà 2 ou 3 fruits et légumes chaque jour semble déjà être un exploit !!!

@ Toutes: merci pour vos compliments, je ne pensais pas que mon résumé était aussi complet et clair !

Ariane a dit…

Bonjour Moïra!
J'espère que tu ne vas pas tarder à revenir... J'aime énormément ton blog. C'est girly, sérieux, très bien écrit... Les sujets choisis m'intéressent beaucoup. Bref, tu me manques :-(

Marie a dit…

Bon courage alors! A bientôt j'espère!
bisous