15.5.09

J'ai lu: "Anti-cancer", de David Servan-Schreiber


Alors voilà,la dernière page de ce livre est (déjà?) tournée....


J'ai beaucoup aimé lire la version papier,beaucoup plus dense,que la conférence que j'ai eue la chance de voir,le 26 mars dernier.En lisant ses phrases,j'entendais les intonations de DSS dans ma tête,et cela rendait plus vivante ma lecture.


Certains qualifient DSS de "nègre" dans le sens où il ne fait que vulgariser et compiler les dernières découvertes en matière de lutte contre le cancer,et dans une certaine mesure,en matière de nutrition.Mais au moins,à mes yeux,a-t-il déjà ce grand mérite-là !!! Et surtout,et c'est là le plus important à mes yeux,DSS nous fait partager son vécu de la maladie,et donc ses recherches personnelles pour la combattre. Son style d'écriture très fluide est très abordable et pédagogique.


J'ai ainsi appris le mécanisme du cancer,qui copie sournoisement les mécanismes de défense (inflammation) de notre organisme,pour mieux s'installer et proliférer.


L'éventail d'aliments anti-cancer que nous dévoile DSS est impressionnant,et l'on ne peut que penser que la nature est décidément bien faite!!! Mention spéciale à l'ail,qui remporte haut la gousse le palmarès anti-cancer.

Usez et abusez d'aromates,votre corps vous dira merci!!!


Puis vient la partie "psychologique" de la lutte contre le cancer.


Penser positif (sans toutefois s'enfermer dans une prison du tout-positif,aussi néfaste sur les chances de guérison,que la cigarette peut l'être sur le cancer,par exemple),faire du sport,guérir les blessures du passé,et se sentir utile à la communauté...


Un passage m'a particulièrement marqué: celui de l'importance du toucher dans la guérison.

L'importance des massages dans le processus de croissance des cellules d'un jeune nourrisson...Ainsi DSS nous rapporte l'expérience faite sur de jeunes bébés rats séparés à la naissance de leur mère,et privés de tout contact (oui,DSS ne cautionne pas non plus les expériences faites sur les animaux,mais si certaines d'entre elles peuvent nous sauver...Vaste débat éthique...).Eh bien ceux-ci refusaient tout simplement de se développer...Mais si l'on reproduisait à l'aide d'un pinceau mouillé les coups de langue que donne une maman rat,ils grandissaient alors....


Moi,pour qui masser est important,cela m'a chamboulé,au point de chercher dès le lendemain des formations de massage.Pour m'améliorer,apprendre de vraies techniques,et pouvoir en faire profiter les gens...Qui sait,faire du bénévolat en maison de retraite,dans des centres de traitement contre le cancer....

Je sais que mon bébé sera massé longuement,car comme le veut une légende africaine,un bébé nait non fini,et ce sont les massages de sa maman qui le modèlent...


Je pense que c'est un livre à lire pour toute personne soucieuse de sa santé et de celle de ses proches.Et également un livre à offrir à quelqu'un qui traverse cette terrible épreuve qu'est le cancer...

Aucun commentaire: